le monde de la forme

1

Ce qui est appelé – monde – est en réalité un archétype créé par notre mental humain. Chacun d’eux a un rôle spécifique à jouer dans notre évolution, tant dans l’abstrait que le concret.

Définition :

Chaque monde représente une concentration d’énergie. La manière la plus simple pour comprendre est d’imaginer des poupées russes. Chaque élément est la création d’un autre, porté par une fréquence différente, et donc avec sa propre singularité. Ils forment un – TOUT -, que vous nommez comme vous voulez.

chaque humain, doté de son individualité, appartient à l’Humanité, qui représente elle-même la collectivité, donc le – tout -.

le monde physique matériel

Celui dans lequel nous vivons tous. Il s’agit du monde tridimensionnel, l’Univers tel que nous le « connaissons » et je dirais même, tel que nous le « concevons ». Nous admettons une hauteur, une largeur et une profondeur. Pourtant, comme vous le savez, il est fait d’énergies, il suffit de remonter à l’Atome. Cette énergie s’est densifiée pour finalement donner naissance à ce que nous nommons Matière.

avoir les pieds sur terre, c’est s’accepter dans sa totalité.

le monde de l’égo

L’égo est la base de l’incarnation, mais il est encore mal compris aujourd’hui en raison des amalgames judéo-chrétiens (interdictions et jouissance). L’égo symbolise notre centre. Il est notre fondation intérieure, celle qui définit tout le reste. Lorsque nous sommes centrés, nous sommes équilibrés. Lorsque nous sommes équilibrés, nous pouvons créer harmonieusement.

Dans l’idéal humain, voici les fonctions de l’incarnation :

le corps humain

L’égo, c’est à la base la survie du corps. Naturellement, on protège notre véhicule terrestre, dans le but d’être en bonne forme et santé. C’est l’égo à sa juste place.

l’individualité

C’est notre nature propre, celle qui incarne nos valeurs intérieures et nos forces, au-delà de toute influence extérieure. Il s’agit de la fondation de l’acceptation.

l’identité

Lorsque nous nous affirmons, nous exprimons naturellement notre personnalité, de manière à vivre des expériences de vie saines et nourrissantes.

la création

Nous avons tous des rêves personnels et relationnels, ou professionnels et financiers. Le mouvement de la vie façonne les désirs que nous voulons voir se manifester.

accepter sa totalité, c’est accepter de créer.

le monde du mental

On admet que le mental nous aide à comprendre et à rationaliser des informations reçues. C’est vrai, mais son énergie doit être canalisée. Le cas contraire, nous pouvons rapidement nous épuiser. C’est le cas lorsqu’on veut tout contrôler et qu’on ne parvient pas ou difficilement à lâcher prise. Il y a l’intelligence rationnelle, mais il existe aussi l’intelligence intuitive (visuelle, auditive ou kinesthésique), ou encore l’intelligence émotionnelle.

L’égo et le mental sont indissociables.

Certains créent l’Harmonie, d’autres le Chaos.

la pensée

Naturelle, nous n’avons pas de contrôle dessus mais nous devons canaliser ce qui nous est utile et ce qui ne l’est pas ; c’est la Volonté.

la rationalisation

Ramène à la « santé mentale », elle nous permet la maîtrise et l’équilibre de nos pensées, dans le seul but de comprendre leur nature.

le raisonnement

Plus profond encore, il sert la manière dont nous organisons nos pensées afin de leur donner un but précis pour s’en servir dans notre expérience.

la décision

lorsque les trois premiers niveaux sont intégrés, alors la pensée devient créatrice et les intuitions révélatrices. C’est le début de la manifestation.

la paix règne toujours au centre.