L’ actualité métaphysique

– L’émergence de l’intégrité –

Traduction :
Le repositionnement de l’égo
La solution :
Poser des choix pour Moi / Soi et non pour les autres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chaque article écrit est une extension de ma propre vision. Je vous en partage mon interprétation et vous propose une approche métaphysique, de manière à comprendre le message subtil d’une situation particulière, dans un contexte spécifique.

A lire attentivement
  • Je n’appartiens à aucun groupe religieux, ésotérique ou new age / sectaire
  • Je n’appartiens à aucun parti politique
  • Si des généralités sont utilisées, c’est uniquement pour faciliter le langage
  • Il s’agit de ma vision parfaitement subjective d’une situation présente
  • Mon but est d’éclairer et d’amener une nouvelle approche
  • Je ne demande pas d’adhérer, prenez chaque article comme une découverte
Vous pouvez reproduire et transmettre la copie de cet article entier aux conditions suivantes :
  • Qu’il n’y ait aucune coupure
  • Qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • Qu’il fasse référence à mon prénom / nom entier Daniel Mosini
  • Qu’il fasse référence à mon site internet www.danielmosini.com / gaidana.com
  • Toutes les images du site sont soumises aux droits d’auteur ; il est formellement interdit de les utiliser à des fins personnelles ou professionnelles. En fonction de son format, un © GAÏDANA peut apparaître.
– Pour commencer… –

À l’heure où notre Humanité a besoin de se recalibrer sur des bases solides, certains évoluent, d’autres tombent. La perspective du monde extérieur dépend uniquement de la construction de notre monde intérieur. La construction amène la visibilité, la ruine amène la destruction.

blank
– Aparté sur le Psychisme –

Les trois niveaux structurels

Bien qu’étudié depuis la nuit des temps, le psychisme suscite toujours et encore de nombreuses interrogations quant à sa structure et à son fonctionnement. Normal, car il s’apparente fondamentalement à la notion d’infini.

Dans l’idéal, la structure psychique d’un Être est alignée à travers trois niveaux, pour trois fonctions distinctes.

Le premier niveau – l’Inconscient – symbolise notre Âme, Guide, Moi Supérieur, bref, vous y mettez l’appellation de votre choix. C’est l’énergie qui donne l’impulsion à la suite et qui surtout, connaît l’infinité de scénarios à expérimenter sur Terre à travers notre incarnation. Cette impulsion englobe une multitude d’informations.

De l’Inconscient naît l’impulsion, qui possède un rôle de – Transmetteur –

Le deuxième niveau, – le Subconscient – va recevoir toutes ses informations et les filtrer.

Les informations sont des constructions, des archétypes de croyances. Elles sont reflétées par ; la nature singulière de notre conscience, nos origines stellaires, nos expériences de vies humaines, le transgénérationnel (génétique), nos émotions du moment, bref, ce que l’on nomme la construction de l’égo.

Toutes ces informations ne sont pas essentielles et bon nombre d’entre elles sont inutiles, car elles représentent des vieux schémas que l’on traîne, qui peuvent nous avoir servi jadis, mais qui par la suite, représente la plupart du temps ce que l’on ne dira pas = non dit. Pour un Humain incarné, nous venons pour expérimenter des choix dans la matière, afin d’aller à l’essentiel de ce qui est bon pour nous. Nous avons tous des besoins différents, il n’est donc pas nécessaire de comparer son chemin à celui de l’autre. Ce qui est bon ou mauvais est donc parfaitement relatif à notre vérité.

Le Subconscient possède un rôle de – Catalyseur –

Finalement, parmi le groupe d’informations et suite au filtre, – la Conscience – va recevoir une seule information. Cette dernière sera parfaitement claire, lucide, limpide, pour autant que le psychisme soit équilibré. Mais ça, j’y reviendrai. Par conséquent, lorsque vous avez une idée soudaine, un sentiment instinctif, une prise de conscience, la seule nécessité, le seul but, est de l’intégrer dans l’instant.

– la Conscience – possède un rôle d’Éclaireuse –

Vous avez bien compris, que le problème aujourd’hui, comme la structure est rarement parfaitement alignée, on reçoit trop d’informations et on ne sait plus filtrer. La suite plus bas…

blank
– Les différents types de choix –

Le Choix Conscient

Le choix conscient apparaît seulement en cas d’alignement soudain ou permanent. Un choix clair vous amènera une expérience claire et ce que vous demandez, vous le recevez rapidement. À l’image de la foudre qui frappe centrée, nous pouvons l’associer à l’Air (Pensées) et à la Terre (Manifestation) = Manifestation instantanée de la pensée.

Mais poser un choix clair, pour le commun des mortels, c’est souvent mission impossible. Ça tourne en rond, ça cogite, les questionnements sont nombreux et finalement, ce sont des choix automatiques qui ont coutume d’être posés. J’y arrive.

Imaginez qu’une émotion vous accapare, légère, ou lourde.

Dans les deux cas, elle a besoin d’être extériorisée. Elle n’est pas faite pour rester à l’intérieur de vous, mais pour se libérer. Trois étapes clés ; accepter l’émotion du moment, la vivre (ressentir), l’extérioriser. Le comment, on s’en fiche, donnez-lui vie !

Donc, si un choix est conscient, il résonne juste en vous. C’est quelque chose que vous ne remettez pas en question. En ce cas, vous pouvez être assuré qu’il est aligné, car la fluidité apparaîtra comme par magie, la Vie. L’accord entre le Haut et le Bas est harmonieux, et vous recevrez sur un plateau d’Or tout ce à quoi vous aspirez, peu importe la polarité de l’émotion du moment, car lourde ou légère, vous la libérez. Après libération, nous recevons, c’est un fait. Mais qu’est-ce que l’on obtient concrètement ? Cela peut être un sentiment de libération (justement), un état de conscience emprunt de paix et de sérénité, une confiance intérieure exquise et puis par la suite l’attraction de nouvelles situations, rencontre amoureuse, amicale, opportunité professionnelle, etc. Il ne suffit pas de beaucoup, une émotion libérée peut amener énormément de bienfaits après coup.

blank
– Les différents types de choix –

Le Choix Automatique

Si vous avez des doutes sur une pensée, c’est le mental qui prend le dessus, jusqu’au point où il prend le pouvoir. Il prend le pouvoir sur votre sentiment, votre émotion. C’est à ce moment-là qu’il va commencer à poser des conditionnements et des restrictions. C’est le début de la division de l’esprit, le fameux choix du « bon » et du « mauvais ».

C’est ici que je nomme le choix automatique, pour la simple raison qu’il va être effectué par déduction, c’est-à-dire, après analyse des scénarios que vous estimez bons au mauvais, justes ou faux. C’est tout, sauf un choix conscient. En définitive, ce n’est même pas un choix. Généralement, les choix automatiques vont amener des expériences qui se ressemblent et vous resterez dans le même cycle (sans forcément en être conscient). Il s’agit d’un confort (illusoire) de rester dans le même schéma. Souvenez-vous, je vous disais que sortir véritablement de sa zone de confort, c’était d’accepter de passer d’un état d’esprit à un autre (nouveau) vis-à-vis d’une situation similaire. Exemple très simple : vous n’osez pas dire non à votre entourage, vous êtes souvent sollicités pour éponger les émotions des autres, les soutenir, les aider, les accompagner. C’est ce qui s’apparente à une situation de polarité négative = « j’existe / je me valide uniquement à travers les autres ». Pour inverser la tendance, ce n’est pas à eux que vous dites non, mais à vous que vous dites OUI (= polarité positive), comprenez-vous la différence ? C’est très important, car l’inconscient réagit aux deux polarités.

Un choix par déduction n’est que très rarement un choix aligné, car il ne repose pas sur le sentiment, mais sur le mental uniquement.

blank
– Les différents types de choix –

Le Choix Néant (Inconscient)

Dans ce cas, Il s’agit d’un élément, situation qui nous dérange mais qu’on ne veut pas accepter, on le rejette. Ne pas être heureux avec son / sa partenaire, ne pas se sentir à sa place dans son travail, etc. En d’autres termes, comme ne pas oser sortir d’un cycle qui ne nous rend pas profondément heureux, qui ne nous nourrit pas, peu importe le contexte. Cela ramène donc au déni, ne pas accepter de changer de voie, ou de voix… Quelle est donc la conséquence ? La division apparente mais illusoire de l’esprit. La foudre (l’Air, la pensée) se scinde et crée une dissonance intérieure lors de sa manifestation (la Terre).

L’information, qui circule de façon permanente, va être enregistrée au premier niveau. – l’Inconscient – enregistrera : « tu as besoin d’un changement alors je vais te l’envoyer ». Là, c’est souvent délicat, car ce qui se manifestera sera souvent vécu comme une injustice. « Le ciel me tombe sur la tête » ; « j’en ai marre ça n’avance pas » ; « je n’ai jamais demandé de vivre ceci ou cela » ; « j’ai l’impression de subir ma vie » ; etc. Pour vous donner un exemple précis : « vous travaillez dans une entreprise depuis quelques années. Bien qu’insatisfait à tous les niveaux, vous y restez. Un jour, votre patron vous convoque pour vous annoncer votre licenciement. » Et oui… votre demande a quand même circulé, sauf qu’au lieu de poser le choix de changement, le fait de ne pas accepter le sentiment d’insatisfaction ramène l’information à l’Inconscient. « Je n’ose / je n’accepte pas de me donner / d’utiliser mon pouvoir, alors je préfère que l’autre prenne la décision à ma place ».

Aujourd’hui, c’est ce genre de choix qui crée le plus de contrariétés chez les gens.

blank
– L’appel collectif –

Le début du recentrage

Le COVID n’est rien d’autre qu’un choix néant. Métaphysiquement parlant, il s’agit simplement d’un appel à destructurer ce qui ne fonctionne plus correctement, ni plus ni moins. Il n’y a rien de dramatique, c’est une expérience voulue et demandée par l’inconscient collectif Humain pour nous révéler ce qui devait sortir. Là aussi, il y a des étapes salutaires, pour lesquelles nous pouvons toujours choisir d’attribuer une perspective positive et constructive, ou négative et destructrice.

À un niveau très subtil, ce qui effraie les gens, c’est de lâcher des vieux schémas. Pourquoi ?

Depuis des millénaires, il est accepté à travers les diverses coutumes que notre Mental est le Maître absolu, et que les émotions viennent secondairement. La cause principale est la volonté de contrôler, de savoir à l’avance. Dès lors, nous aimons construire une multitude de projections, qui ne reposent sur rien, si ce n’est de l’acquis.

Imaginez que vous déménagez, et que vous en profitez de faire du tri par la même occasion. Vous êtes attachés à vos vieux meubles, aux objets, à tout ce qui se trouve dans votre – chez vous –. Sauf qu’une partie de vous souhaite vraiment de la nouveauté, et on peine à voir partir certaines choses auxquelles on est attaché. Mais être attaché n’est pas être libre. On évolue, avec nos ressentis et nos émotions. Se laisser porter par la vague paraît être essentiel. Et bien, ce qu’il se passe aujourd’hui, c’est pareil. Vous surfez ou vous coulez.

Certaines personnes ont de la peine à quitter leurs anciennes constructions / schémas, d’autres y parviennent très facilement. Il est dit d’ailleurs pour ce virus « une vague de cas ». L’eau, comme vous le savez, correspond à l’émotionnel. Le courant vient juste nettoyer, trier, filtrer, ou ramener les déchets à la rive. La mer rejette beaucoup de ce dont elle n’a plus besoin.

CO-Vid = faire le vide, ou vider avec. Par conséquent, c’est lorsque vous parvenez à libérer ce qui obstrue votre alignement qu’ensuite, vous pouvez laisser circuler l’énergie, et donc, attirer à vous tout ce que vous souhaitez.

La situation actuelle du monde n’est qu’un début. 2020 est une année de ré-alignement.

 

– Points clés –
Le choix est la notion même du Libre-Arbitre.
Le Libre-Arbitre est l’expérience même de la Création.

~

Le choix vous appartient.
N’attendez pas que les autres choisissent à votre place.

~

Si vous ressentez le besoin d’un changement, allez-y.
Votre ressenti est le meilleur indicateur de vos besoins du moment.

~

L’inconnu ne fait peur qu’au mental.
Le Coeur est complet, il se laisse porter.

~

« Si tout est incertain, pourquoi craindre quelque chose ? » (proverbe asiatique)
Plus vous expérimentez vos choix, plus vous vous alignez.
La clarté provient de l’expérience des choix, non de l’intellectualisation de ceux-ci.